Now reading: Des trous noirs chevelus à cause d’une grosse explosion?
Menu
Fermer
Fermer

Des trous noirs chevelus à cause d’une grosse explosion?

Des chercheurs de l’Institut Périmètre et de l’Université de Princeton ont créé des simulations selon lesquelles, contrairement à ce que l’on croit généralement, on peut voir les « cheveux » des objets gobés par les trous noirs.

On a longtemps cru que les trous noirs « n’ont pas de cheveux ». C’est une façon imagée (un peu particulière) de dire que lorsque de la matière traverse l’horizon des événements, point de non-retour d’un trou noir, elle ne laisse aucune trace de son existence et devient pour toujours inaccessible aux observateurs extérieurs.

Mais, selon de nouvelles recherches, certains trous noirs pourraient effectivement avoir de « longs cheveux », sous forme d’un nuage de particules résultant d’un processus semblable à celui de l’explosion d’une bombe.

William East, de l’Institut Périmètre, et Frans Pretorious, de l’Université de Princeton, ont récemment publié dans Physical Review Letters, un article où ils décrivent des simulations d’un trou noir en rotation ayant la masse du Soleil.

Ils ont découvert qu’un processus appelé superradiance – dans lequel des particules et un rayonnement électromagnétique se dispersent et acquièrent de l’énergie venant du moment angulaire du trou noir – pourrait créer un nuage de bosons s’étendant comme des cheveux à l’extérieur de l’horizon des événements.

Lisez un point de vue d’APS Physics on the subject, sur le sujet, un résumé de l’article dans Physics World, ainsi que l’article publié par les chercheurs dans Physical Review Letters.

For more information, contact:

Eamon O’Flynn
Manager, Media Relations
eoflynn@perimeterinstitute.ca
(519) 569-7600 x5071

Contenu connexe

De nouvelles recherches menées à l’Institut Périmètre montrent que les champs gravitationnels qui entourent les trous noirs pourraient tourbillonner et faire des remous.

/11 Mar 2015

Des chercheurs de l’Institut Périmètre utilisent des mesures effectuées à l’aide du télescope EHT pour mettre à l’épreuve la théorie d’Einstein avec le trou noir supermassif situé au centre de la Voie lactée.

/06 Oct 2016

L’équipe internationale de recherche associée au télescope EHT, qui comprend Avery Broderick, de l’Institut Périmètre, vient de mesurer pour la première fois les champs magnétiques qui contribuent à la croissance des trous noirs.

/16 Août 2016
Institut Périmètre

L'Institut Périmètre est le plus grand centre de recherche en physique théorique au monde. Fondé en 1999, cet institut indépendant vise à favoriser les percées dans la compréhension fondamentale de notre univers, des plus infimes particules au cosmos tout entier.

Visit website

Charitable Registration Number
88981 4323 RR0001