Now reading: Comment et pourquoi combiner la physique des hautes énergies et la théorie de l’information quantique
Menu
Fermer
Fermer

Comment et pourquoi combiner la physique des hautes énergies et la théorie de l’information quantique

Un article récemment paru dans Physics World explique comment le groupe It from Qubit a été formé et pourquoi cette union pourrait susciter une riche série de découvertes.

Depuis quelques années, de plus en plus de théoriciens examinent si les qubits — ces curieux quantums d’information — pourraient permettre de combiner la physique quantique et la relativité générale dans une théorie quantique de la gravité.

Mais il y a une difficulté. Comme Robert Myers, président du corps professoral de l’Institut Périmètre, et Patrick Hayden, titulaire d’une chaire de chercheur invité distingué, l’écrivent ce mois-ci dans Physics World, des connaissances spécialisées s’expriment généralement dans un langage spécialisé.

C’est pourquoi le groupe de collaboration It from Qubit de la Fondation Simons, ainsi que l’atelier et l’école d’été It from Qubit tenus à l’Institut Périmètre en juillet 2016, pourraient jouer un rôle crucial sur la voie d’une théorie unifiée.

« Le passage d’un langage à l’autre est à l’origine d’un nombre considérable de nouvelles idées, écrivent les auteurs. Cela nous donne de nouvelles perspectives sur nos propres domaines de recherche. Des choses que nous croyions routinières et inintéressantes se révèlent beaucoup plus profondes, alors que des éléments que nous pensions très importants reculent un peu à l’arrière-plan. » [traduction]

Pour vous plonger dans le contexte d’It from Qubit et vous renseigner sur les étincelles qu’il a suscitées, lisez l’article publié dans Physics World.

Décoder l’horizon quantique

Contenu connexe

Un groupe vivant et récemment formé de chercheurs a donné une nouvelle jeunesse à un concept ancien — celui d’amorce, qui désignait autrefois un appât de pêche ou dispositif de mise à feu — pour jeter un regard neuf sur certains des problèmes les plus profonds et les plus difficiles de la théorie des champs.

/31 Jan 2020

Il y a 50 ans, la culture du surf régnait en maître, l’époque des hippies pointait à l’horizon, et une révolution se préparait… en physique. Lauren Greenspan raconte l’histoire de l’autocohérence, souvent appelée bootstrap en jargon de physicien.

/15 Déc 2017

Dans le domaine de la gravitation quantique, une nouvelle méthode facilite le travail avec des outils appelés mousses de spin. Des calculs qui prenaient auparavant des semaines se font maintenant en quelques secondes, et des simulations permettant de tester la théorie de la gravitation quantique à boucles sont pour la première fois à portée de main. Les citations de cet article sont traduites de propos tenus en anglais par Bianca Dittrich et Seth Asante.

/18 Oct 2021