Now reading: Du bistro Black Hole : La cuillère est-elle plus chaude que la soupe?
Menu
Fermer
Fermer

Voyagez du monde subatomique jusqu’aux confins de l’univers, grâce à notre nouvelle échelle interactive Du quantum au cosmos!

Du bistro Black Hole : La cuillère est-elle plus chaude que la soupe?

Le bistro Black Hole propose quelques faits physiques à propos de la nourriture.

Voici une question de physique à laquelle réfléchir en mangeant de la soupe. Qu’est-ce qui est le plus chaud : le bol de céramique ou la cuillère de métal?

Comme cela se passe à l’Institut Périmètre, nous savons que si la cuillère, le bol et la soupe sont en contact les uns avec les autres, ils arriveront à un équilibre thermique. En supposant que la soupe soit dans le bol depuis un certain temps, la soupe, le bol et la cuillère devraient tous être à la même température.

Mais ce n’est pas ce que nous ressentons. Le bol de céramique dégage une chaleur plaisante, alors que la cuillère pourrait nous brûler la langue. Comment cela se fait-il?

Pour répondre brièvement, ce que nous ressentons, ce n’est pas la température, mais le taux auquel la chaleur passe dans nos mains ou notre langue. Cela dépend non seulement de la température de l’objet, mais aussi de sa conductivité thermique. La conductivité thermique du métal est élevée, alors que celle de la céramique est faible.

Cela fonctionne aussi dans l’autre sens. C’est ce qui explique pourquoi un morceau de métal froid semble beaucoup plus froid qu’un morceau de bois froid. (Par conséquent, ceux qui rendent visite à l’Institut Périmètre en hiver ne devraient pas mettre la langue contre les mâts porte-drapeau en métal. Malgré tout ce que l’on peut entendre, ce n’est pas une tradition canadienne.)

adobestock_78042886

SOUPE AUX LENTILLES ET AU CHORIZO

2 chorizos finement hachés
1 oignon jaune finement haché
2 gousses d’ail broyées
1 cuillerée à table de paprika doux
1 carotte pelée et finement hachée
1 courgette finement hachée
1 tomate finement hachée
4 tasses (1 L) de bouillon de poulet
1 boîte de 400 g de lentilles, rincées et égouttées
Essence de basilic
1/3 tasse (80 mL) d’huile d’olive
1/4 tasse (60 mL) de basilic haché
Pain croûté, pour accompagner la soupe

Faire chauffer à feu vif une grande casserole. Y faire cuire le chorizo en remuant, pendant 2 à 3 minutes ou jusqu’à ce que le chorizo soit complètement brun. Transférer le chorizo dans un bol à l’aide d’une cuillère à égoutter.

Mettre dans la casserole l’oignon, l’ail et le paprika. Faire cuire en remuant, pendant 5 minutes ou jusqu’à ce que l’oignon soit ramolli. Ajouter la carotte, la courgette et la tomate. Faire cuire en remuant, pendant 2 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient tendres.

Ajouter le bouillon de poulet et le chorizo. Laisser cuire à feu doux en remuant de temps à autre, pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que les légumes soient bien tendres et que la soupe s’épaississe légèrement. Ajouter les lentilles et remuer le tout. Ajouter du sel et du poivre au goût.

Mettre l’huile et le basilic dans un broyeur et broyer jusqu’à ce que le mélange soit lisse. Filtrer dans un pot à travers une passoire fine.

Servir la soupe à la louche dans des bols. Arroser du mélange d’huile et de basilic, et servir avec du pain croûté.

Contenu connexe

Vous avez chaud? Mâchez un peu de menthe! Voici comment une humble plante peut tromper vos sens.

/08 Sep 2015

Voici quelques aspects scientifiques de l’infusion — à chaud et à froid — du café.

/09 Oct 2015

Des chercheurs de l’Institut Périmètre essaient de savoir jusqu’à quel point on peut modifier la relativité générale tout en continuant d’aboutir à l’univers que nous observons. Comment font-ils? Ils ajoutent des « cheveux » aux trous noirs.

/17 Mar 2014