Now reading: La physique, la finance et la valeur des données probantes
Menu
Fermer
Fermer

La physique, la finance et la valeur des données probantes

James Weatherall a été physicien avant de devenir philosophe. Il est actuellement professeur de logique et de philosophie des sciences à l’Université de la Californie à Irvine.

Son travail l’amène à étudier des questions difficiles. Quel est le lien entre la physique et la finance? Quelles leçons (le cas échéant) avons-nous tirées de la crise économique de 2008? Alors que le monde entre dans une ère de « post-vérité », les scientifiques devraient-ils se manifester pour défendre la science?

À l’occasion de sa visite à l’Institut Périmètre en février 2017 pour prononcer une conférence publique sur la physique de la finance, James Weatherall a accordé une entrevue à Dans le périmètre.

Dans la vidéo ci-dessus, il explique comment l’argent, la physique et la complexité des mathématiques affectent l’économie mondiale.

Son prochain grand projet consistera à travailler avec sa collègue philosophe Cailin O’Connor pour étudier le rôle et la valeur des données probantes dans un monde de « post-vérité ». Dans la vidéo ci-dessous, il explique pourquoi les données probantes sont importantes et comment elles ont perdu la cote. Il aborde aussi la question de savoir si la défense de la science fait partie du rôle d’un scientifique.

La science dans un monde de « post-vérité » : entrevue avec James Weatherall, professeur de logique et de philosophie des sciences à l’Université de la Californie à Irvine

 

Vous pouvez visionner ci-dessous l’intégrale de la conférence de James Weatherall, intitulée The Physics of Wall Street (La physique de Wall Street).

Contenu connexe

Des étudiantes, des chercheuses et des membres du personnel de l’Institut Périmètre font part de leur expérience pour souligner la Journée internationale des femmes et des filles de science.

/08 Fév 2021

Les nouvelles expériences produisent tellement de données que nous ne pouvons pas toutes les conserver. Kendrick Smith appartient à une nouvelle génération de cosmologistes, qui combinent physique, analyse de données, statistiques, etc., pour déterminer non seulement ce que nous voyons, mais aussi ce que cela signifie.

/30 Août 2017

Nous sommes entourés de physiciens. C’est évidemment le cas à l’Institut Périmètre, mais beaucoup de gens ne se rendent pas compte que les diplômés en physique ont des carrières dans une grande variété de domaines.

/02 Oct 2015
en vedette

Aucun article en vedette