Now reading: Promenades au hasard dans le parc
Menu
Fermer
Fermer

Promenades au hasard dans le parc

Lorsque l’on a demandé aux étudiants de la promotion de cette année du programme PSI (Perimeter Scholars International – Boursiers internationaux de l’Institut Périmètre) de trouver des éléments de physique intéressants dans le parc de Waterloo, 3 étudiants ont choisi de s’intéresser au réseau formé par l’ensemble du parc.

Au lieu d’étudier des phénomènes qui se manifestent à côté de l’Institut Périmètre — la danse de la lumière sur le lac, le vent à travers les feuilles —, Katie Latimer, Mohamed Hibat Allah et Matija Medvidović ont décidé de littéralement soumettre des modèles de cheminement aléatoire à l’épreuve de la réalité.

Comme ils l’expliquent dans la vidéo ci-dessus, les modèles de cheminement aléatoire ne servent pas seulement à calculer comment rentrer chez soi. Ils s’appliquent à un grand nombre de scénarios, de la finance à la biologie.

D'AUTRES VIDÉOS SONT ACCESSIBLES DANS
LES ARCHIVES EN LIGNE DE L'INSTITUT PÉRIMÈTRE
Contenu connexe

La détection historique d’ondes gravitationnelles par le LIGO a entraîné un flot de questions posées par de jeunes curieux. Heureusement, l’équipe de Dans le périmètre s’y intéresse.

/17 Oct 2016

Rajiv trouve étrange cette sensation de flottement lorsque l’on arrive à un sommet dans des montagnes russes. On a aussi cette sensation à d’autres endroits : en franchissant des cahots sur la route, ou lorsqu’un ascenseur commence soudainement à descendre. On a parfois l’impression qu’un petit sursaut suffit à annuler quelque chose d’aussi important que la gravité.

/17 Sep 2016

Sarah sait qu’un œuf ne peut pas se mettre debout sans qu’une force agisse sur lui, mais elle veut savoir : Qu’est-ce qui produit cette force?

/01 Oct 2016
en vedette

Aucun article en vedette