Now reading: 10 idées fausses répandues en physique
Menu
Fermer
Fermer

Participez au concours pour gagner un voyage au Grand collisionneur de hadrons du CERN, en Suisse!

10 idées fausses répandues en physique

Le vrai pouvoir de la science réside dans sa capacité de toujours améliorer nos connaissances à partir de nouvelles données probantes.

Une partie importante du travail d’un scientifique consiste à tout remettre en question – y compris ce que nous croyons savoir.

Dans l’histoire, de nombreuses idées considérées comme des « faits » se sont avérées être des idées fausses répandues. En voici quelques exemples : la Terre est plate (non); notre langue a des « zones » de goût (la carte de la langue que nous avons pu voir à l’école est erronée); la foudre ne peut tomber 2 fois au même endroit (une petite région du Venezuela est frappée environ 1,2 million de fois chaque année).

Une des idées fausses les plus répandues affirme que la science est un ensemble de faits. La science est plutôt un domaine dans lequel les meilleurs modèles du moment sont confirmés ou infirmés par des données probantes.

Voici quelques-unes des idées fausses scientifiques les plus répandues.

Blouses blanches
IDÉE FAUSSE : Les scientifiques portent tous des blouses de laboratoire.
RÉALITÉ : Beaucoup de scientifiques travaillent en laboratoire, mais ce n’est pas le cas de la plupart d’entre eux. Les biologistes de la vie aquatique portent un équipement de plongée, les astronautes ont une combinaison spatiale, les vulcanologues portent un casque et un masque à gaz, et les physiciens ont tendance à porter des Crocs (parfois avec des chaussettes).
 

Trous noirs et EHT
IDÉE FAUSSE : Nous savons à quoi ressemble un trou noir.
RÉALITÉ : Nous en avons une idée, mais nous n’avons jamais directement « vu » un trou noir. Cela va probablement changer bientôt, lorsque le télescope EHT (Event Horizon Telescope – Télescope horizon des événements) saisira pour la première fois une « image » d’un trou noir.

Dirigée par le professeur Avery Broderick, l’initiative EHT de l’Institut Périmètre vise à analyser et interpréter le flot de données recueillies par les télescopes du réseau, afin de produire la première image d’un trou noir et de mettre à l’épreuve des concepts fondamentaux de notre compréhension de l’espace-temps.

Gravité dans l'espace
IDÉE FAUSSE : Il n’y a aucune gravité dans l’espace.
RÉALITÉ : Il y en a! Une très faible gravité imprègne tout l’univers. C’est la gravité qui maintient les planètes en orbite et fait en sorte que les trous noirs avalent tout ce qui les entoure, y compris la lumière elle-même.

Visionnez le dessin animé d’Alice et Bob dans lequel ils étudient pourquoi la Lune ne tombe pas.

quantum computer speed
IDÉE FAUSSE : Les ordinateurs quantiques seront plus rapides que les ordinateurs actuels.
RÉALITÉ : En exploitant les règles du monde quantique, les ordinateurs quantiques peuvent explorer tous les chemins possibles vers les bonnes et mauvaises réponses. On s’attend à ce qu’ils exécutent certaines tâches plus rapidement, mais cela ne veut pas dire qu’ils seront toujours plus rapides (et ils n’amélioreront pas de sitôt le jeu vidéo Mario Kart).

Visionnez la conférence publique sur notre entrée dans l’ère quantique prononcée par Michele Mosca, professeur associé à l’Institut Périmètre. Il expose les progrès incroyables (et les lacunes potentielles) de la révolution de l’informatique quantique.

Soleil blanc
IDÉE FAUSSE : Le Soleil est une grosse boule de feu jaune.
RÉALITÉ : Pas tout à fait. C’est une grosse boule blanchâtre de plasma, mais elle nous paraît jaune (ou orangée ou rouge au coucher du soleil) parce que les couleurs de courte longueur d’onde (le vert, le bleu et le violet) sont dispersées pendant leur traversée de l’atmosphère terrestre, de sorte que nous ne voyons que les couleurs de grande longueur d’onde.

Prenez connaissance de 20 faits lumineux et éclairants à propos de la lumière

Télescopes
IDÉE FAUSSE : Les télescopes sont construits pour agrandir les images du ciel.
RÉALITÉ : À la différence du télescope que Galilée pointait vers le Soleil (ne faites pas cela!), la plupart des télescopes de recherche modernes n’ont pas de lentille grossissante. Ils sont plutôt conçus pour détecter des types spécifiques de lumière (des ondes radio aux rayons X, en passant par la lumière visible) et construits pour capter plus de lumière à grande résolution, pour que nous puissions voir des objets lointains et de faible luminosité.
 

Conservation de l'énergie
IDÉE FAUSSE : Mon téléphone manque toujours d’énergie.
RÉALITÉ : L’énergie ne disparaît pas, elle ne fait que se transformer. L’énergie potentielle chimique d’une batterie à pleine charge est transformée en énergie électrique qui alimente le téléphone, puis en chaleur et en lumière pour l’affichage de ce que vous lisez à l’écran. L’énergie elle-même ne disparaît jamais. Votre batterie a quand même besoin d’être rechargée. #DésoléPasDésolé

Visionnez le dessin animé d’Alice et Bob dans lequel ils s’intéressent à l’origine de l’énergie.

Mythe de l'accélérateur de particules
IDÉE FAUSSE : Les accélérateurs de particules ne font que briser des particules en plus petits morceaux.
RÉALITÉ : Oui, vous pouvez briser un proton en quarks, mais vous ne pouvez pas briser un quark pour voir un boson de Higgs qui vous dit bonjour. Les accélérateurs peuvent donner tellement d’énergie à des particules que lorsque celles-ci entrent en collision, elles produisent quelque chose d’entièrement nouveau qui n’existait pas auparavant.
 

Énergie et matière sombres
IDÉE FAUSSE : La matière sombre et l’énergie sombre sont la même chose.
RÉALITÉ : Les deux sont qualifiées de « sombres » parce que nous ne savons pas ce que c’est. En réalité, les deux ont des effets opposés : la matière sombre crée une attraction gravitationnelle, alors que l’énergie sombre cause une accélération de l’expansion de l’univers. Les deux pourraient être liés, mais nous ne le savons pas encore.

Lisez un article sur ce que nous savons (et ce que nous ignorons) à propos de la matière sombre.

Processus scientifique
IDÉE FAUSSE : La science est un ensemble de faits.
RÉALITÉ : La science est un processus continu qui consiste à poser des questions, à concevoir des manières d’y répondre, et à remplacer d’anciennes théories par d’autres qui expliquent mieux les phénomènes observés. Henri Poincaré a écrit : « On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres : mais une accumulation de faits n’est pas plus une science qu’un tas de pierres n’est une maison. »

Contenu connexe

Rajiv trouve étrange cette sensation de flottement lorsque l’on arrive à un sommet dans des montagnes russes. On a aussi cette sensation à d’autres endroits : en franchissant des cahots sur la route, ou lorsqu’un ascenseur commence soudainement à descendre. On a parfois l’impression qu’un petit sursaut suffit à annuler quelque chose d’aussi important que la gravité.

/17 Sep 2016

La détection historique d’ondes gravitationnelles par le LIGO a entraîné un flot de questions posées par de jeunes curieux. Heureusement, l’équipe de Dans le périmètre s’y intéresse.

/17 Oct 2016

Il suffit parfois d’un moment — une rencontre fortuite ou un coup de chance — pour déclencher une passion durable pour la science.

/15 Nov 2016
en vedette

Aucun article en vedette