Now reading: L’univers invisible : conférence de Priyamvada Natarajan webdiffusée en direct
Menu
Fermer
Fermer

L’univers invisible : conférence de Priyamvada Natarajan webdiffusée en direct

Visionnez ici la conférence qui sera webdiffusée en direct le mercredi 3 mars à 19 h, heure de l’Est.

Il y a un siècle, l’humanité croyait que notre galaxie, la Voie lactée, constituait la totalité de l’univers, et que l’univers était statique. Nous ne connaissions pas les constituants de l’univers — notamment la matière sombre et l’énergie sombre — et nous croyions que nous étions uniques.

À l’époque, la recherche en cosmologie reposait sur les conceptions newtoniennes de la gravité. Depuis lors, les découvertes en physique moderne, le triomphe de la théorie de la relativité générale d’Einstein, ainsi que la réunion de ces idées et de nouveaux instruments, ont complètement transformé notre compréhension de l’espace et du temps.

Aujourd’hui, nous savons que l’univers est dynamique et turbulent, qu’il contient au moins 1 milliard de galaxies. De plus, il s’étend à un rythme accéléré et est structuré par des composantes invisibles mystérieuses : la matière sombre, l’énergie sombre et les trous noirs.

Les recherches de Priyamvada Natarajan se concentrent précisément sur ces composantes exotiques. Professeure aux départements d’astronomie et de physique à l’Université Yale, elle s’intéresse à la confrontation et au test d’idées théoriques au regard de données d’observation en astrophysique. Elle est reconnue pour ses contributions majeures à deux des problèmes les plus difficiles en cosmologie — cartographier la répartition de la matière sombre et retracer l’histoire de la croissance des trous noirs —, et ses travaux ont donné lieu à des prédictions concrètes pour des missions astrophysiques à venir, dont le télescope spatial James-Webb et le télescope LISA (Laser Interferometer Space Antenna – Antenne spatiale à interféromètre laser).

Mme Natarajan a de nombreuses réalisations à son actif. Après avoir été la première astrophysicienne élue membre du Collège Trinity de l’Université de Cambridge, elle a présidé la Division d’astrophysique de la Société américaine de physique. Entre autres fonctions, elle dirige le programme Franke de sciences pures et de sciences humaines de l’Université Yale.

Mme Natarajan se consacre aussi à la culture scientifique du grand public : elle fait partie des comités consultatifs de NOVA ScienceNow, de Quanta Magazine et du magazine Scientific American; et ses travaux ont fait l’objet de reportages diffusés entre autres dans The New York Times, à la BBC et à CNN. Elle est aussi l’auteure du livre Mapping the Heavens: The Radical Scientific Ideas that Reveal the Cosmos (Cartographier le ciel : les idées scientifiques radicales qui révèlent le cosmos), qui a été acclamé par la critique.

Dans la conférence publique webdiffusée par l’Institut Périmètre qu’elle prononcera le 3 mars, Priyamvada Natarajan parlera de ce que l’on sait actuellement à propos de la nature de la matière sombre et des trous noirs.

Add to Calendar

Les conférences publiques de l’Institut Périmètre sont rendues possibles grâce entre autres à l’appui de donateurs tels que vous. Faites partie de l’équation :
https://insidetheperimeter.ca/donate

Contenu connexe

Félicitations à Sonia Castro, de la Colombie, dont la vidéo sur la fête des particules chaudes a obtenu le plus de votes lors du premier concours de physique maison de l’Institut Périmètre.

/12 Jan 2022

Dans cette conférence spéciale webdiffusée le mercredi 3 novembre à 19 h, heure de l’Est, le physicien Manuel Calderón de la Barca Sánchez montrera et commentera des extraits du film Secrets of the Universe (Les secrets de l’univers), documentaire en format IMAX coproduit par l’Institut Périmètre.

https://www.youtube.com/watch?v=q4f6f4od1ZM

/28 Oct 2021

La physicienne Naoko Kurahashi Neilson parlera des expériences qu’elle mène sur la recherche de particules fondamentales à l’observatoire de neutrinos IceCube, en Antarctique.

/28 Sep 2021
en vedette

Aucun article en vedette