Now reading: Des musiciens font du jazz orbital à partir du système planétaire de Trappist-1
Menu
Fermer
Fermer

Des musiciens font du jazz orbital à partir du système planétaire de Trappist-1

Lorsque des astrophysiciens canadiens ont écrit un article montrant comment les orbites des planètes récemment découvertes de Trappist-1 pourraient être instables, un de leurs collègues musicien de jazz a créé une pièce de musique à partir de leurs recherches.

Lorsque des scientifiques trouvent une réponse à un problème, ils écrivent généralement un article à ce sujet. Un groupe de physiciens canadiens est allé plus loin en faisant du jazz à partir de ses recherches.

Comme on l’explique dans Quanta Magazine, quand on a découvert le système de 7 planètes de Trappist-1, on a remarqué qu’en raison de la gravité, ces orbites pouvaient se défaire au bout de seulement un million d’années. Dans un nouvel article, Daniel Tamayo et ses collègues de l’Institut canadien d’astrophysique théorique (ICAT) montrent comment les planètes auraient pu demeurer stables pendant 50 millions d’années après leur formation. Sans constituer une réponse définitive, cela représente une amélioration par rapport aux simulations initiales.

Matt Russo, postdoctorant à l’ICAT, a vu ces travaux et noté une ressemblance avec des motifs musicaux qu’il connaît en tant que guitariste de jazz. Matt Russo, Daniel Tamayo et le musicien Andrew Santaguida ont fait équipe pour traduire en musique les orbites du système planétaire.

« C’est vraiment remarquable », a déclaré M. Russo à QuantaMagazine. « Même avec un motif de résonance différent, on n’obtiendrait pas un accord sonnant aussi bien. » [traduction]

Lisez l’article intégral : Exoplanet puzzle cracked by jazz musicians (Un casse-tête d’exoplanètes résolu par des musiciens de jazz).

Musique de TRAPPIST – Le système planétaire de TRAPPIST-1 directement traduit en sons

Contenu connexe

À la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, une équipe de scientifiques de l’Observatoire de l’Université Harvard a analysé près d’un demi-million de photographies d’étoiles. Ces astronomes ont découvert les types d’étoiles, élaboré le premier catalogue moderne d’étoiles, et ont même fini par découvrir de quoi les étoiles sont faites. Ces astronomes étaient toutes des femmes.

/08 Feb 2022

Visionnez ici la conférence qui sera webdiffusée en direct le mercredi 3 mars à 19 h, heure de l’Est. Il y a un siècle, l’humanité croyait que notre galaxie, la Voie lactée, constituait la totalité de l’univers, et que l’univers était statique. Nous ne connaissions pas les constituants de l’univers — notamment la matière sombre et l’énergie […]

/24 Feb 2021

Une grande pandémie a dominé les manchettes et envahi nos vies. Mais 2020 a aussi été une année d’incroyables découvertes et avancées scientifiques, en cosmologique comme en robotique. Voici quelques points saillants de notre univers à la fois étrange et merveilleux.

/18 Dec 2020