Now reading: Des scientifiques suggèrent une nouvelle méthode hallucinante de recherche de matière sombre
Menu
Fermer
Fermer

Voyagez du monde subatomique jusqu’aux confins de l’univers, grâce à notre nouvelle échelle interactive Du quantum au cosmos!

Des scientifiques suggèrent une nouvelle méthode hallucinante de recherche de matière sombre

Selon de nouvelles recherches effectuées à l’Institut Périmètre, on pourrait utiliser les trous noirs et les ondes gravitationnelles pour élucider le mystère de la matière sombre.

Peut-on utiliser les trous noirs pour découvrir de nouvelles particules susceptibles d’aider à expliquer la matière sombre? Une équipe de chercheurs de l’Institut Périmètre pense que oui.

« L’idée de base est d’essayer d’utiliser les trou noirs…, objets les plus denses et les plus compacts de l’univers, pour rechercher de nouvelles sortes de particules » [traduction], a déclaré Masha Baryakhtar, postdoctorante à l’Institut Périmètre, à Ryan Mandelbaum, du blogue Gismodo.

D’abord publiés dans Physical Review D, ces travaux font valoir que si les axions — particules hypothétiques qui pourraient en théorie être des composantes possibles de la matière sombre — existent réellement, les trous noirs pourraient constituer la clé pour les trouver. Le processus de superradiance, qui charge à l’excès l’espace entourant les trous noirs pour produire un nombre colossal d’axions, pourrait en fait créer des ondulations de l’espace-temps semblables à celles qui ont été détectées par le LIGO (Interferometer Gravitational Wave Observatory – Observatoire d’ondes gravitationnelles par interféromètre laser) en 2015.

À une fréquence particulière, nous devrions pouvoir « entendre un bourdonnement d’ondes gravitationnelles autour de ces axions » [traduction], écrit M. Mandelbaum.

Lire l’article intégral dans Gizmodo.

Contenu connexe

Les mondes de la théorie et de l’expérimentation se sont rencontrés à l’Institut Périmètre à l’occasion d’une conférence conçue pour susciter des percées en physique à l’aide d’expériences à petite échelle.

/28 Sep 2017

Selon des chercheurs de l’Institut Périmètre, la détection d’« ondulations dans l’espace-temps » par l’équipe scientifique du projet LIGO marque le début de l’astronomie des ondes gravitationnelles.

/18 Mar 2016

L’astronomie multimessage est bien là. Comment les chercheurs l’exploitent-ils?

/07 Juin 2019