Now reading: Des scientifiques suggèrent une nouvelle méthode hallucinante de recherche de matière sombre
Menu
Fermer
Fermer

Voyagez du monde subatomique jusqu’aux confins de l’univers, grâce à notre nouvelle échelle interactive Du quantum au cosmos!

Des scientifiques suggèrent une nouvelle méthode hallucinante de recherche de matière sombre

Selon de nouvelles recherches effectuées à l’Institut Périmètre, on pourrait utiliser les trous noirs et les ondes gravitationnelles pour élucider le mystère de la matière sombre.

Peut-on utiliser les trous noirs pour découvrir de nouvelles particules susceptibles d’aider à expliquer la matière sombre? Une équipe de chercheurs de l’Institut Périmètre pense que oui.

« L’idée de base est d’essayer d’utiliser les trou noirs…, objets les plus denses et les plus compacts de l’univers, pour rechercher de nouvelles sortes de particules » [traduction], a déclaré Masha Baryakhtar, postdoctorante à l’Institut Périmètre, à Ryan Mandelbaum, du blogue Gismodo.

D’abord publiés dans Physical Review D, ces travaux font valoir que si les axions — particules hypothétiques qui pourraient en théorie être des composantes possibles de la matière sombre — existent réellement, les trous noirs pourraient constituer la clé pour les trouver. Le processus de superradiance, qui charge à l’excès l’espace entourant les trous noirs pour produire un nombre colossal d’axions, pourrait en fait créer des ondulations de l’espace-temps semblables à celles qui ont été détectées par le LIGO (Interferometer Gravitational Wave Observatory – Observatoire d’ondes gravitationnelles par interféromètre laser) en 2015.

À une fréquence particulière, nous devrions pouvoir « entendre un bourdonnement d’ondes gravitationnelles autour de ces axions » [traduction], écrit M. Mandelbaum.

Lire l’article intégral dans Gizmodo.

Contenu connexe

Les mondes de la théorie et de l’expérimentation se sont rencontrés à l’Institut Périmètre à l’occasion d’une conférence conçue pour susciter des percées en physique à l’aide d’expériences à petite échelle.

/28 Sep 2017

Selon des chercheurs de l’Institut Périmètre, la détection d’« ondulations dans l’espace-temps » par l’équipe scientifique du projet LIGO marque le début de l’astronomie des ondes gravitationnelles.

/18 Mar 2016

Des chercheurs exploitent des idées étonnantes et des outils mathématiques issus de la théorie des cordes pour leurs travaux sur des matériaux étranges qui apparaissent dans des laboratoires de matière condensée.

/03 Juin 2014