Now reading: Emmy Noether, la mathématicienne la plus importante de tous les temps
Menu
Fermer
Fermer

Emmy Noether, la mathématicienne la plus importante de tous les temps

Un nouveau livre publié chez Kids Can Press raconte comment les travaux mathématiques admirables d’Emmy Noether sont devenues célèbres, alors qu’elle-même, femme juive, est restée dans l’ombre.

Prenant peu soin de sa personne, amusante, ayant une forte présence, elle a été l’une des mathématiciennes les plus importantes de tous les temps. Mais dans les cercles scientifiques, Emmy Noether — prononcé en allemand Neûte(r) — est notoirement demeurée peu connue, même si ses théorèmes sous-tendent des domaines cruciaux de la physique moderne.

Née en Allemagne en 1882, Emmy Noether a souffert des préjugés dont les femmes et les Juifs étaient victimes.

Lisa Lyons Johnston
Lisa Lyons Johnston, présidente et éditrice en chef de Kids Can Press, ainsi que membre du Conseil Emmy-Noether de l’Institut Périmètre

Lorsque Lisa Lyons Johnston, présidente et éditrice en chef de Kids Can Press, a entendu parler pour la première fois d’Emmy Noether, elle a su qu’elle devait faire vivre son histoire pour les enfants. Cette semaine, la maison d’édition canadienne fait paraître Emmy Noether: The Most Important Mathematician You’ve Never Heard Of (Emmy Noether, la mathématicienne la plus importante de tous les temps) livre pour la jeunesse charmant et plein d’esprit, écrit par Helaine Becker, illustré par Kari Rust et édité par Stacey Roderick.

Mme Lyons Johnston venait de compléter 2 mandats comme membre du conseil d’administration du Centre des sciences de l’Ontario et cherchait une autre occasion de promouvoir la communauté scientifique lorsqu’elle a entendu parler de l’Institut Périmètre et de son Conseil Emmy-Noether. Devenir membre du Conseil Emmy-Noether convenait parfaitement à cette championne de longue date de l’équité entre les genres, qui dirige une maison d’édition primée où l’éducation des enfants aux STAGM (sciences, technologie, arts, génie et mathématiques) est une priorité.

« Les garçons et les filles, les hommes et les femmes, doivent voir davantage de femmes en physique et en sciences, dit-elle. C’est vraiment dommage que les gens n’aient pas entendu parler d’Emmy Noether. Je voulais que les gens la connaissent davantage, car elle est une personne remarquable en plus d’être une inspiration pour les filles. » [traduction]

Helaine Becker, auteure de plus de 90 livres, dont Counting on Katherine: How Katherine Johnson Saved Apollo 13, (Compter sur Katherine : Comment Katherine Johnson a sauvé Apollo 13) dit que le livre sur Emmy Noether a été pour elle le plus difficile à écrire.

« Tout d’abord, j’ai dû vraiment comprendre ce qu’Emmy Noether avait fait — d’une manière profonde et pas seulement superficielle, sinon je n’aurais pas pu l’expliquer à d’autres, dit Mme Becker. Et comme si cela n’était pas assez, j’ai dû me plonger dans la théorie de la relativité. J’ai cru que mon cerveau allait bouillir. » [traduction]

Le texte d’Helaine Becker et les illustrations de Kari Rust montrent les obstacles qu’Emmy Noether a dû surmonter pour être prise au sérieux comme scientifique. De plus, le livre présente simplement et joliment le théorème de Noether — qui a permis de comprendre comment l’énergie est conservée dans la théorie de la relativité d’Albert Einstein —, d’une manière qui charmera et instruira les enfants et les adultes.

Pendant le processus de recherche et d’écriture, Mme Becker a été complètement captivée par son sujet.

Helaine Becker
Helaine Becker, auteure

« Ce que j’aime en elle, dit Mme Becker, c’est qu’elle était si passionnée par ses travaux qu’elle s’y est totalement consacrée, ne se préoccupant pas de choses comme la mode ou l’argent. Elle était très enthousiaste et partageait sa passion et ses connaissances avec tous. Elle était un peu brouillonne, plus grande que nature; elle avait un bon sens de l’humour et savait s’amuser. » [traduction]

L’auteure espère avant tout que son livre aidera les gens à comprendre que « les femmes et les membres des minorités sont parfaitement capables de faire des mathématiques — de tout faire, dit-elle. De toute façon, elles l’ont toujours fait en réalité. Si nous ne le savons pas, c’est que leurs réalisations ont été ignorées, volées ou supprimées pendant des générations.

« Enfin, je veux que les gens sachent que les mathématiques sont à la portée de tous, qu’elles sont aussi naturelles et normales que le langage humain. Vous pouvez apprendre les mathématiques, comme vous pouvez apprendre l’espagnol ou le Swahili… Les mathématiques et les sciences sont puissantes, belles et amusantes. » [traduction]

Damian Pope, gestionnaire principal, Rayonnement scientifique, à l’Institut Périmètre, a vérifié l’exactitude scientifique du texte.

« Ce livre est excellent pour les enfants, car il leur donne une image plus diversifiée de ce que sont les scientifiques et leur montre que les scientifiques sont des êtres humains, dit-il. En tant que physicien, j’apprécie également qu’il expose les enfants à certaines idées scientifiques puissantes que des chercheurs du monde entier — y compris à l’Institut Périmètre — exploitent encore aujourd’hui. » [traduction]

Lisa Lyons Johnston dit que le trio formé de Mmes Becker, Rust et Roderick a réussi un coup de circuit et créé un livre remarquable dont la maison d’édition Kids Can Press est vraiment fière. Elle espère que ce livre amènera quelques jeunes filles vers les sciences.

« Nous ne pouvons pas nous permettre que la moitié de la population mondiale se tienne loin des tableaux noirs, dit-elle. Le génie est le génie, peu importe la personne. » [traduction]

POUR EN SAVOIR PLUS

Renseignez-vous sur les initiatives Emmy-Noether de l’Institut Périmètre, qui visent à réellement corriger la sous-représentation des femmes en physique théorique.

Sonali Mohapatra écrit à propos de ce que signifie la rencontre d’Emmy Noether pour une jeune scientifique.

Contenu connexe

En ces temps de distanciation physique, faites de l’artisanat d’expression tout en découvrant des pionnières de la science injustement méconnues.

/20 Mai 2020

Rajiv trouve étrange cette sensation de flottement lorsque l’on arrive à un sommet dans des montagnes russes. On a aussi cette sensation à d’autres endroits : en franchissant des cahots sur la route, ou lorsqu’un ascenseur commence soudainement à descendre. On a parfois l’impression qu’un petit sursaut suffit à annuler quelque chose d’aussi important que la gravité.

/17 Sep 2016

La détection historique d’ondes gravitationnelles par le LIGO a entraîné un flot de questions posées par de jeunes curieux. Heureusement, l’équipe de Dans le périmètre s’y intéresse.

/17 Oct 2016