Now reading: Le directeur de l’Institut Périmètre est honoré pour ses contributions à la science et à la société
Menu
Fermer
Fermer

Voyagez du monde subatomique jusqu’aux confins de l’univers, grâce à notre nouvelle échelle interactive Du quantum au cosmos!

Le directeur de l’Institut Périmètre est honoré pour ses contributions à la science et à la société

Entre autres marques récentes de reconnaissance de la communauté scientifique, Neil Turok a été élu membre honoraire de l’Institut de physique du Royaume-Uni.

Neil Turok, directeur de l’Institut Périmètre, a été élu membre honoraire de l’Institut de physique du Royaume-Uni (IOP), soit la plus haute distinction accordée par cette association.

Le statut de membre honoraire est accordé à des personnes exceptionnelles qui ont contribué à la physique à l’échelle mondiale. La liste des membres honoraires de l’IOP comprend notamment Jocelyn Bell Burnell, Freeman Dyson, Stephen Hawking et Peter Higgs.

Neil Turok a été cité pour « ses importantes contributions scientifiques, et pour les répercussions de sa vision humaniste et de ses actions innovatrices en tant que scientifique sur la physique à l’échelle internationale, notamment en Afrique » [traduction]. Il est l’un des six membres honoraires dont l’élection vient d’être annoncée.

Roy Sambles, président de l’IOP, a déclaré : « Des individus aussi exemplaires devraient inciter d’autres personnes à rechercher le même niveau d’excellence dans leurs propres initiatives, afin de montrer l’influence positive que peuvent avoir les physiciens et la physique dans le monde. » [traduction]

Le lauréat recevra cette distinction lors d’une cérémonie qui aura lieu à Londres le 29 novembre. L’annonce de l’IOP survient à peine quelques semaines après l’attribution à Neil Turok du prix John-Wheatley de la Société américaine de physique (APS), pour avoir fondé et dirigé l’Institut africain de sciences mathématiques (AIMS).

Remis seulement tous les deux ans, le prix John-Wheatley récompense des physiciens qui ont contribué au développement de la physique dans les pays du tiers monde. L’APS a honoré Neil Turok pour ses « efforts visionnaires en vue d’offrir à de jeunes Africains une formation en mathématiques et en sciences, et pour avoir favorisé le développement technologique et socio-économique de ce continent » [traduction]. M. Turok remet la bourse de 2 000 $ qui accompagne ce prix à l’Initiative Next Einstein (le prochain Einstein) de l’AIMS.

C’est une année faste pour le cosmologiste de renom. En mars, M. Turok a reçu le prix John-Torrence-Tate pour son action déterminante en physique à l’échelle internationale. Il a également remis à l’AIMS la bourse de 10 000 $ qui accompagnait ce prix.

De plus, en octobre, Neil Turok a prononcé à Londres la conférence Gerald-Whitrow devant la Société royale d’astronomie. Présentée tous les deux ans, cette conférence est donnée par un orateur distingué et éloquent sur un sujet quelconque dans le domaine de la cosmologie.

Contenu connexe

Des chercheurs exploitent des idées étonnantes et des outils mathématiques issus de la théorie des cordes pour leurs travaux sur des matériaux étranges qui apparaissent dans des laboratoires de matière condensée.

/03 Juin 2014

Dans sa conférence publique qui sera webdiffusée en direct le 6 février, M. Johnson parlera du passage de sujets scientifiques complexes à des histoires illustrées attrayantes.

/16 Jan 2019

Le physicien Percy Paul parle de son parcours scientifique, d’une prairie herbeuse du Nord de la Saskatchewan jusqu’à l’étude de la théorie des cordes à plusieurs dimensions à l’Institut Périmètre.

/29 Mar 2017